Forum basé sur la série Teen Wolf
 

Partagez|

Bienvenue chez toi.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


Invité
Invité




Bienvenue à Warren

MessageSujet: Bienvenue chez toi. Mar 24 Sep - 19:56






« Bienvenue chez toi. »


Je viens de vivre une journée d'enfer ... Et quelle journée ! J'en ai vu de toutes les couleurs. J'ai enchaîné les boulots tous aussi différents les uns que les autres pour entendre toujours la même chose : "On vous rappellera." C'est jamais bon quand ils disent ça. J'ai aussi traqué quelques loups, par ci, par là mais rien de bien concluant en fin de compte. Enfin ... Heureusement, c'est maintenant du passé.
Je sors de chez moi après m'être reposée et avoir pris une bonne douche. Qu'est-ce que je vais faire ? J'en sais trop rien. J'ai besoin de me changer les idées. Je ne me pointerais pas dans un bar, pas aujourd'hui. Quant au shopping, il faut que je fasse des économies alors bon ... Je vais me contenter de marcher. Ça vide la tête ça, à ce qu'il paraît.
J'allume une cigarette et avance, tranquillement, une main dans une poche tandis que l'autre tient la cigarette quand elle n'est pas dans ma bouche. Il n'y a pas de vent, chouette, je vais pouvoir faire des ronds. Je ne regarde pas vraiment où je vais. Tant pis, de toute façon, je saurais retrouver mon chemin. J'entre maintenant dans une ruelle, où des voix d'enfants se font entendre. Je regarde autour de moi. Aucun parent. Bizarre. Ça ne doit pas être une crèche, une maternelle ou une primaire. Peut-être est-ce un collège ou un lycée. Quoiqu'ils auraient mués et ne crieraient pas comme des gamins. Je m'approche des voix d'enfants. Ça n'a pas l'air d'être un parc, c'est un bâtiment. Curieuse comme je suis, j'écrase ma cigarette sur le sol avec mon pied puis j'ouvre la porte et entre. Je regarde les murs. Des dessins, des photos. On entre et on sort comme dans un moulin ici. Une jeune femme vient me voir et me demande si j'ai pris rendez-vous. Je fronce les sourcils. De quoi parle-t-elle ? Je bafouille et lui réponds que je viens à l'improviste, intriguée par les voix d'enfants. Elle me montre un mur où est inscrit "Centre d'adoption". Je fais les gros yeux. Avant même que je puisse dire un seul mot, elle me prends le bras et m'emmène je ne sais trop où pour, surement, me faire visiter l'endroit. Elle me montre une salle avec des enfants qui ont entre 2 et 5 ans. Puis des adolescents. Mon regard se pose sur l'un d'entre eux. Il est seul, dans un coin. La femme remarque mon attention portée sur cet ado et elle l'appelle pour qu'on fasse plus connaissance. Elle pense vraiment que je suis ici pour adopter ? Si je veux un enfant, je peux en avoir. Enfin, je ne sais pas, je ne vois pas pourquoi j'irais adopter ...


C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P IC O D E



Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité




Bienvenue à Warren

MessageSujet: Re: Bienvenue chez toi. Mar 24 Sep - 22:46


Voilà déjà plusieurs jours que je suis arrivé à Beacon Hills. J'ai atterri dans une maison d'adoption en attente que quelqu'un veuille bien de moi ou que mon dix-huitième anniversaire soit enfin arrivé et que je puisse partir. Je vis comme un fantôme. Totalement décalé par rapport aux autres. La peur du regard d'autrui et sans aucun doute celle d'être touché fait de moi un solitaire. Ainsi quand tout le monde va au réfectoire moi je reste dans ma chambre et quand enfin tous le monde s'en va voir la télévision, je me rends dans la salle à manger. Puis je retourne dans ma chambre.

Bref ma vie est très monotone. La seule chose que je trouve exaspérant c'est qu'un surveillant dorme dans la même chambre que moi. Soi disant pour veiller à ce que rien n'arrive. Mais je sais très bien que c'est juste pour m'empêcher de retenter de mettre fin à mes jours. Mais en dehors de ça, il y a un autre truc qui me semble bizarre. La morsure que j'ai eu le soir même de mon arrivée a guérie toute seule. Je vois mieux, je sens plus précisément, j'entends beaucoup mieux. Je bouge aussi plus vite. Je ne sais pas ce qui m'arrive.

Il n'y a vraiment qu'au lycée que je côtoie les gens de l'extérieur et encore parce que je n'ai pas le choix. Sinon autant vous dire que je n'irais pas m'enfermer pendant huit heures dans une salle avec trente autres élèves. C'est le plus dur. Mais je prends sur moi. Je n'ai pas le choix. Je me plis aux règles.

Parfois il y a des visites le week-end à l'orphelinat. Certaines sont prévues et d'autres non. Mais je ne m'attendais pas ce jours-là, en voyant l'hôtesse d'accueil entrer dans cette pièce qui sert plus ou moins de salle de jeu que ce soit pour moi et qu'elle me fasse signe de venir. Moi je n'avais rien demandé. Je voulais juste passer encore inaperçu. C'est pourquoi je me suis mit dans le même coin que d'habitude. Celui qui est difficilement repérable même depuis l'extérieure. Je faisais mes devoirs adossais tranquillement à un mur avec des écouteurs dans les oreilles.

C'est alors que l'hôtesse entre dans la salle et me fait signe de m'approcher. Je regarde par la fenêtre et vois une jeune femme qui me fixe. Elle semble assez grande, une belle chevelure rousse, habillée sobrement. Je me lève lentement en mettant mes écouteurs dans ma poche et avance avec une main fourrée dans une poche de mon pantalon et une autre tenant mes bouquins de cours. Une fois à la porte l'hôtesse me lance :

"Reste calme et essaye de parler un peu. Je sais que tu en es capable."

Elle commence à lever la main comme pour me tapoter l'épaule et je recule vivement fasse à ce geste et laisse tomber mes bouquins sur le sol. Les autres dans la pièces commencent à me railler. Je sors en courant de la salle et me précipite dans ma chambre et me roule en boule dans un coin, les genoux sur mon torse et mes bras autours de mes genoux. Je fais de léger mouvements de vas-et-viens en respirant un peu.


Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité




Bienvenue à Warren

MessageSujet: Re: Bienvenue chez toi. Mer 25 Sep - 16:40






« Bienvenue chez toi. »


La jeune femme appelle l'adolescent qui vient vers nous sans faire de bruit. Il range ses écouteurs dans sa poche et laisse une de ses mains dans cette dernière. De l'autre main, il tient des bouquins de cours. Il a l'air d'être gentil, je dois l'admettre. Quand il arrive à notre hauteur, je ne peux pas m'empêcher de sourire affectueusement. "Reste calme et essaye de parler un peu. Je sais que tu en es capable." dit l’hôtesse. Je lui lance un regard, pas sure de comprendre. Elle ne voit pas mon regard et tente de poser sa main sur l'épaule de l'ado. Ce dernier laisse tomber ses livres et s'enfuit. Je regarde interrogativement la femme et avant même qu'elle puisse dire un mot, je ramasse les livres et part dans la même direction que l'ado, peut-être même à la même allure. Sur le chemin, je rencontre d'autres enfants et leur demande si ils ont vu un jeune homme courir. Ils me montrent une porte marron foncé. Je les remercie et m'approche de la porte, livres en main. Je toque et ouvre la porte, timidement. Je passe ma tête dans la chambre et la fouille du regard. Il est là. Roulé en boule dans un coin. Je reste d'abord à la porte puis prends l'initiative d'entrer, doucement. Je m'approchai timidement du jeune homme et m’accroupissais pour être à son niveau. Je posai les livres à côté de lui et restait silencieuse. Je penchai la tête, intriguée. Les questions fusaient dans ma tête mais, par peur de l'effrayer, je me taisais. Ayant mal aux jambes, je quittai ma position pour finalement m’asseoir en tailleur. Je jouais avec la bague qui me venait de ma mère, la faisant rouler autour de mon annuaire puis je levais les yeux vers l'adolescent. Il était effrayé. Je ne savais pas quoi dire ou faire pour essayer de le calmer, je n'étais pas vraiment bonne à ça, voire même pas du tout en fait ...


C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P IC O D E



Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité




Bienvenue à Warren

MessageSujet: Re: Bienvenue chez toi. Jeu 26 Sep - 10:57





« Mélissa et Rhydian »
Bienvenue chez toi

Quelques minutes après avoir claqué la porte de ma chambre j'entends cette dernière s'ouvrir. Je ne lève même pas les yeux pour voir qui vient d'entrer dans ma chambre. Je reste dans ma bulle et ne souhaites pas que qui que ce soit y entre. Je ferme les yeux et continu mes vas-et-viens. Je sens alors une présence tout prêt de moi.

La jeune femme est accroupie devant moi et vient de poser mes livres juste à côté. Elle me regarde et semble intriguée. Au bout d'un moment, elle finie par s'asseoir en tailleur devant moi. Je garde un oeil sur elle mais elle ne semble pas vouloir me faire de mal ou quoi que ce soit. Nous restons ainsi une dizaine de minutes à nous observer sans mots dire.

Puis la surveillante entre dans ma chambre et s'avance vers moi. Tout comme la jeune femme elle s'accroupit et me regarde droit dans les yeux :

"Rhydian calme toi c'est pas grave d'accord ? Ça va passer. Tient lit ton livre. Calme toi mon garçon."

Elle me tend mon bouquin que je dois lire pour le cours de langue étrangère. Un livre appelé "Les fleurs du Mal". J'en ai déjà lu une bonne partie. Je trouve cela très beau.

La surveillante se lève après que j'ai pris mon bouquin que je pose contre mon torse. Elle fait signe à la jeune femme de venir un peu plus loin. Quand les deux sont parties je me met à lire. Mais j'entends aussi ce que dit la surveillante :

"Comme vous l'aurez remarqué, Rhydian est un peu spécial. Il soufre d'une forme d'autisme. Il parle très peu et n'est tactile qu'avec les gens qu'il apprécie. C'est à dire très peu. Mais en dehors de ça c'est un garçon normal. Il a de très bon résultats scolaire et il joue merveilleusement du piano. Il est un peu maladroit mais le docteur dit que ça vient de sa maladie. Il dit aussi que le syndrome d'Asperger ce guérit tout seul en grandissant et que la plupart des adultes n'en soufrent plus."

Je continuais de lire mon bouquin. J'avais remis aussi un de mes écouteurs. La musique me calmait :

"Une dernière chose, il est très sensible. Ah oui et le soir où il est arrivé il a été mordu par un chien. Nous avons fait tous les tests nécessaire et il est vacciné contre la rage. Il ne semble pas avoir mal. Maintenant je vous laisse aller lui parler. Vous pouvez le faire il semble calme. Il ne vous répondra sans doute pas avec la parole. Scrutez chacun de ses mouvements c'est comme ça qu'il communique d'accord. Et surtout si vous voyez qu'il se remet en boule appelez moi. J'arrive à le calmer parfois."

La surveillante s'en alla et je retirais de nouveau mon écouteur en me demandant ce que pourrait bien faire la jeune femme.





Dernière édition par Rhydian M. Anderson le Dim 6 Oct - 20:30, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité




Bienvenue à Warren

MessageSujet: Re: Bienvenue chez toi. Sam 28 Sep - 18:41






« Bienvenue chez toi. »


Je regardais le jeune adolescent qui semblait "perturbé". La porte s'ouvrit, la surveillante de tout à l'heure entra. Je tournai ma tête vers cette dernière. Elle vint s'accroupir à côté de nous et tendis un livre au garçon. Je n'eus pas le temps de voir de quoi il s'agissait, l'ado le blottit contre lui. La surveillante et moi même nous éloignons de l'adolescent. Elle me parlait tout bas, je ne pouvais pas m'empêcher de le regarder. Ça me faisait de la peine de le voir ainsi. Il ouvrit son livre et commença à le lire. Je tournai la tête et regardait la femme. "Comme vous l'aurez remarqué, Rhydian est un peu spécial. Il soufre d'une forme d'autisme. Il parle très peu et n'est tactile qu'avec les gens qu'il apprécie." commença-t-elle. Je ne saurais dire pourquoi mais je sentis quelque chose me pincer le cœur. Ça ne m'étais pas arrivé depuis longtemps. Depuis la mort de ma mère et la disparition de mon père, je crois. Je baissai la tête, peiné par le malheur qui s'abattait sur cet ado. La femme le remarqua et reprit. "Mais en dehors de ça c'est un garçon normal. Il a de très bon résultats scolaire et il joue merveilleusement du piano. Il est un peu maladroit mais le docteur dit que ça vient de sa maladie. Il dit aussi que le syndrome d'Asperger ce guérit tout seul en grandissant et que la plupart des adultes n'en soufrent plus." Elle disait cela comme si elle voulait me rassurer. Comme si elle voulait que je l'adopte, comme ça, son administration s'en débarrasserait et serait plus tranquille. Je n'avais pas pu en placer une qu'elle continuait son monologue, comme si elle vendait des chaussures. Je soupirais. Elle s'arrêta un moment comme si elle reprenait son souffle puis elle recommença. "Une dernière chose, il est très sensible. Ah oui et le soir où il est arrivé il a été mordu par un chien. Nous avons fait tous les tests nécessaire et il est vacciné contre la rage." Je relevais la tête vers elle puis vers l'ado. Il était comme eux ... Tant pis. J'étais bien amie avec deux "chiens" comme elle dit, pourquoi pas lui ? "Maintenant je vous laisse aller lui parler. Vous pouvez le faire il semble calme. Il ne vous répondra sans doute pas avec la parole. Scrutez chacun de ses mouvements c'est comme ça qu'il communique d'accord. Et surtout si vous voyez qu'il se remet en boule appelez moi. J'arrive à le calmer parfois." finit-elle.

- Merci mais je vais me débrouiller. dis-je avec un sourire plutôt faux.

La jeune femme me fit un sourire forcé, ayant compris ce que je voulais dire puis elle sortit. Je revins vers le jeune homme et m'assieds à côté de lui, dans la même position. Je posai mes mains sur mes genoux et je le regardais.

- Rhydian, c'est ça ? C'est joli comme prénom et original. Moi c'est Melissa. Un peu moins original ... lui dis-je, en le regardant toujours. C'est quoi ce que tu lis ?



C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P IC O D E



Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité




Bienvenue à Warren

MessageSujet: Re: Bienvenue chez toi. Dim 29 Sep - 9:27





« Mélissa et Rhydian »
Bienvenue chez toi

La jeune femme revint vers moi après avoir parlé avec la surveillante. Un peu plus tôt j'avais vu son regard se tourner vers moi. Un regard que je connaissais bien. Celui que pas mal de gens me servent quand ils connaissent mon mal. Mais le plus dur après était de savoir s'ils étaient sincère ou non. Elle je ne saurais dire mais cela semblait vraiment la toucher. Je le verrais bien par la suite de toute façon. Elle s'assit à côté de moi et me dit :

"- Rhydian, c'est ça ? C'est joli comme prénom et original. Moi c'est Melissa. Un peu moins original ... lui dis-je, en le regardant toujours. C'est quoi ce que tu lis ?"

Je faisait un signe de haut en bas de ma tête pour lui signifier que j'avais compris et un sourire rapide pour lui dire que j'étais content de faire sa connaissance. Puis je tournais mon exemplaire des "Fleurs du Mal" de Baudelaire vers elle afin qu'elle puisse lire le titre. Elle me regardais assez intensément et ça me gênait un peu. Du coup je fuyais son regard. Elle voudrait sans doute voir la cicatrice de la morsure mais je n'avais rien à lui montrer elle avait disparue.

Je me replongeais dans ma lecture laissant le livre ouvert entre nous deux au cas où elle veuille aussi lire. Je me demandais aussi ce qu'elle pouvait faire là. Cette jeune femme avait l'air d'être l'exemple même de la femme forte et solitaire. Un peu à l'image de Diane la grande chasseuse. Mais tout le monde à besoin de compagnie non ? Enfin paraît-il car moi je n'aime pas terriblement avoir plein de gens autour de moi. Je préfère la solitude. Au moins nous ne sommes jamais trahi par nous-même.

Je posais un regard interrogatif sur la jeune femme. Celui qui veut dire "qu'est ce que vous faites ici ? Vous voulez adopter ?" Pour lui faire comprendre cela je posais mes yeux sur elle puis sur la pièce et la fenêtre qui donnait sur la cours extérieure. Je sais que je ne suis pas simple à comprendre mais ma peur constante d'autrui fait que je parle très peu.



Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité




Bienvenue à Warren

MessageSujet: Re: Bienvenue chez toi. Dim 29 Sep - 12:00






« Bienvenue chez toi. »


Il me sourit rapidement, je lui rendis son sourire en l'accentuant puis il me montre la couverture de son livre. Les Fleurs du Mal de Baudelaire. Un très bon livre. Je l'avais lu durant mes années au lycée puis relu un peu plus tard. Moi qui n'était pas vraiment fan de lecture, j'avais adoré celui-ci. Je le regardais et l'analysait du regard. Il semblait être un solitaire et donc un oméga si il devient comme eux ... Il le deviendra surement. C'est presque sur. Peut-être n'est-ce qu'une morsure d'un chien après tout mais la marque se verrait toujours. C'est trop tôt pour lui demander quoi que ce soit sur les loups garous. Si ça se trouve, il n'en connaît absolument rien.
Rhydian continua sa lecture, posant le livre entre nous, comme s'il voulait que je lise avec lui. Connaissant le livre, je me contentais de le survoler puis l'ado me lança un regard interrogateur. Il regarda ensuite sa chambre puis la fenêtre. Je fronçai les sourcils, n'ayant pas compris. Je regardais autour de moi puis je me levai et me dirigeai vers son bureau. J'attrapai une feuille vierge et un feutre puis je revins vers l'adolescent et m'assied.

- La question peut paraître stupide mais ... Tu sais écrire ? lui demandai-je en lui tendant la feuille et le feutre noir.

Je ne connaissais pas vraiment de quoi il était atteint. Je ne me souvenais même plus du nom pour tout dire ... Je lui souriais, d'un sourire confiant. J'avoue m'être attachée à ce petit bonhomme ...


C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P IC O D E



Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité




Bienvenue à Warren

MessageSujet: Re: Bienvenue chez toi. Dim 29 Sep - 20:59





« Mélissa et Rhydian »
Bienvenue chez toi

Je souriais à la jeune femme quand elle me rendit mon sourire. Mais je détournais immédiatement le regard. J'étais gêné. La jeune femme lu elle aussi le bouquin que j'avais mis entre nous. J'étais content de voir quelqu'un d'un peu moins bourrin que d'habitude. En général quand je me met à lire, la plupart du temps, les autres me prennent mes bouquins et m'embêtent. J'ai l'impression de vivre dans un autre monde. De ne pas être comme eux. Je savais que j'avais une maladie. Je savais aussi que mon comportement pouvait être étrange. Mais je ne pouvais pas m'habituer au bourinnisme humain. J'avais un grand mal à m'adapter.

Mais la jeune femme semblait calme, sereine, gentille. Mais comme je m'y attendais, elle ne me comprenais pas. Je m'en étais douté. Des gens qui me connaissent depuis longtemps ont du mal à me comprendre en général alors une nouvelle venue qui vient sans doute juste comme ça pour voir des jeunes et pas forcément les adopter, je comprenais facilement que mon attitude soit déroutante.

Néanmoins elle fit quelque chose auquel je ne m'attendais absolument pas. Elle se leva et se dirigea vers mon bureau où elle prit un feutre et une feuille de papier. Puis elle revint vers moi et s'assied à la même place. Je la regardais avec un grand sourire. Jamais personne n'avait eu cette idée. Je prenais le papier et le feutre et répondais à sa question en écrivant :

"Tu es venu pour adopter ? Ou tu passe juste comme certaines personnes pour nous rendre visite ? Et Melissa c'est très joli je trouve."

Je fermais mon livre et posais la feuille dessus pour avoir un support et me tenais prêt à répondre à d'autres questions. J'étais touché par sa démarche. Jamais personne n'avait tenté de communiquer avec moi. Elle, elle venait d'arriver et déjà elle essayait de mieux me comprendre. Comme quoi mon psychologue avait raison. Il faut de tout pour faire un monde.

Je regardais la feuille intensément car je me sentais un peu chamboulé et je voulais pas me montrer faible devant la jeune femme. Je reniflais et passais ma manche sur mon nez et sous mes yeux afin de cacher mes larmes. En moi j'avais un grand sentiment de gratitude pour Melissa et je me surprenais à vouloir me faire adopter.

Depuis longtemps la solitude me rongeait. Depuis longtemps je rêvais d'avoir une famille qui me prenne pour ce que je suis et non pas dans l'espérance que ma maladie disparaisse du jour au lendemain. Et je ne sais pas pourquoi mais cette femme semblait être un bon choix.





Dernière édition par Rhydian M. Anderson le Dim 6 Oct - 10:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité




Bienvenue à Warren

MessageSujet: Re: Bienvenue chez toi. Jeu 3 Oct - 19:03






« Bienvenue chez toi. »


Le jeune homme se mit à écrire avec un grand sourire. Comme si j'avais eu la meilleure idée au monde alors que, je pense, n'importe qui aurait pu y penser. "Tu es venu pour adopter ? Ou tu passe juste comme certaines personnes pour nous rendre visite ? Et Melissa c'est très joli je trouve." avait-il écrit. Je lui souriais pour le remercier du compliment. Rhydian renifla. Je fronçai les sourcils, intriguée. Qu'est-ce qui lui arrivait ? Avais-je fais quelque chose de mal ? Je n'osais pas poser ma main sur son épaule, par peur qu'il fasse comme tout à l'heure, qu'il fuit. Je penchai la tête. Il tentait tant bien que mal de cacher ses larmes.

- Laisse toi aller Rhydian. dis-je simplement.

Je regardai ensuite la feuille, pour analyser et répondre aux questions. Je décidai de lui dire la vérité, même si ça pouvait le blesser. De toute façon, le destin m'a amené ici et il a bien fait.

- Et bien ... Au début, je suis venue juste parce que j'étais attirée par les bruits d'enfants sans aucune intention d'adopter mais je ne saurais dire pourquoi je me suis attachée à toi.


C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P IC O D E



Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité




Bienvenue à Warren

MessageSujet: Re: Bienvenue chez toi. Dim 6 Oct - 10:48





« Mélissa et Rhydian »
Bienvenue chez toi

Elle me disait de me laisser aller, de pleurer, de relâcher tout ce que je pouvais avoir sur le cœur. C'était vraiment gentil de sa part. Comme quoi il y a des gens bien dans ce monde. Puis elle répondit à mes questions :

- Et bien ... Au début, je suis venue juste parce que j'étais attirée par les bruits d'enfants sans aucune intention d'adopter mais je ne saurais dire pourquoi je me suis attachée à toi.

Je levais mes yeux vers elle, embués de larmes puis j'écrivais très vite :

"Comment ça tu t'es attaché à moi ? Si vite ? Pourquoi ?"

Je me rendais compte l'instant juste après que ma phrase était agressive et qu'elle pourrait agir comme repoussoir. Mais en même temps je ne comprenais pas que l'on s'attache à moi. Jamais personne ne l'avais fait. J'étais constamment repoussé et rejeté. Alors j'avais du mal à envisager que quelqu'un puisse m'apprécier. J'ajoutais :

"Désolé c'est que d'habitude...."

Une larme s'écrasa sur la feuille et je fis ce que je n'avais que très très rarement fait dans ma vie. Je m'approchais de la jeune femme et fermais mes bras autour d'elle et posais mon front contre son épaule. Je suivais son conseil et me lâchais, pleurant toutes les larmes que j'avais retenu toutes ces années.



Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité




Bienvenue à Warren

MessageSujet: Re: Bienvenue chez toi. Dim 6 Oct - 12:46






« Bienvenue chez toi. »


Après mes mots, Rhydian leva ses yeux pleins de larmes vers moi. Il attrapa la feuille et écrit rapidement. ""Comment ça tu t'es attaché à moi ? Si vite ? Pourquoi ? Je ne répondis pas tout de suite pour deux raisons : d'une part, je ne savais pas si c'était agressif de sa part même si cela m'étonnerait. D'autre part, je ne savais pas vraiment quoi répondre. Et si jamais je lui disais quelque chose qui pourrait le blesser ? L'adolescent réécrit quelque chose sur sa feuille. "Désolé c'est que d'habitude...." Je lui souris, d'un sourire compatissant. Avant même que je puisse dire quelque chose, Rhydian m'encercla de ses bras. Je fus un peu surprise mais je le laissais faire et posai mes bras dans son dos. Je l'entendais pleurer.

- Arrête de garder tout ça enfoui ... dis-je en lui caressant le dos.

Il se laissait aller et pleurait toutes les larmes de son corps. C'était assez triste à voir et a ressentir. Je ne répondis pas tout de suite à ses questions, le laissant se vider d'un poids énorme qu'il avait sur le cœur.



C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P IC O D E



Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité




Bienvenue à Warren

MessageSujet: Re: Bienvenue chez toi. Dim 6 Oct - 20:44





« Mélissa et Rhydian »
Bienvenue chez toi

Ainsi contre Melissa je me laissais aller. Je libérais des années et des années de douleur et de solitude. Ses mains sur mon dos me firent frissonner l'espace d'une seconde mais je n'essayais même pas de partir ou de me rouler en boule. Elle avait réussi à briser ma carapace. Enfin une partie. Elle m'avait accepté. Ses caresses me réchauffèrent le cœur. C'était ce genre de personne que j'aurais aimé avoir comme parent. Une personne qui me comprend et n'a pas peur de ce que je suis.

Mais elle n'avait pas répondu à mes questions. Elle n'avait pas dit pourquoi elle tenait à moi ? Pourquoi si vite ? Qu'est-ce que j'avais fait pour lui plaire ? Mais pour le moment ce n'est pas ce qu'il compte. Ce qui compte c'est cette chaleur que je sens émaner d'elle. Je ne me permettrais pas de pleurer face à n'importe qui. Mais face à elle je ne sais pas pourquoi mais ça ne me gêne pas. Comme si elle savait ce qu'il fallait faire ou dire.

Je restais donc ainsi une bonne dizaine de minutes contre elle à libérer mon chagrin. Pas une seconde elle me repoussa ou me demanda d'arrêter. Au contraire elle m'encourageait à me libérer complétement. Après quoi je m'adossais au mur la tête levée vers le ciel. Je regardais cette entendue bleue immense reniflant une ou deux fois et séchant mes larmes. Puis sans la regardais je disais :

"Merci."

Je continuais à regarder le ciel. Elle venait d'entendre ma voix. En dehors de mes parents, personne n'y était jamais arrivé. Personne n'avait su me faire lâcher un mot.





Dernière édition par Rhydian M. Anderson le Mar 8 Oct - 8:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité




Bienvenue à Warren

MessageSujet: Re: Bienvenue chez toi. Lun 7 Oct - 19:09






« Bienvenue chez toi. »


Rhydian se libérait de tout. Je sais à quel point ça fait du bien de se lâcher. Sauf que moi, je le fais en m’entraînant. Ainsi, j'oublie mes problèmes et je me concentre sur ma "proie" en carton. Pendant une dizaine de minutes, il pleurait. Puis il leva la tête vers le ciel et sécha ses larmes. "Merci." Je le regardai, étonnée. Il avait toujours la tête levée vers le ciel et semblait normal. J'avais les yeux grand ouverts, me demandant si je n'avais pas imaginer cette voix grave mais pas trop qui collerait parfaitement à Rhydian. Apparemment, ça ne choquait que moi. Il semblait très paisible. Après tout, normalement, j'aurais été paisible aussi mais lui, il ne parle pas spécialement ... Qu'il ait fait cet effort pour moi me touche énormément. Je me contentais de sourire et de faire comme si tout était normal même si, je pense, il a remarqué mon regard étonné.

- Alors, comment te sens-tu ? lui demandais-je en regardant devant moi.


C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P IC O D E



Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité




Bienvenue à Warren

MessageSujet: Re: Bienvenue chez toi. Mar 8 Oct - 9:09





« Mélissa et Rhydian »
Bienvenue chez toi

Je me sentais mieux et la gratifié d'un merci. Enfin mieux.... Disons que j'avais évacué ce qu'il y avait en surface. Je me sentais plus léger mais de là à aller parfaitement bien il y avait un gouffre. Je regardais le ciel puis posais un œil sur la charmante jeune femme. Elle semblait surprise que je lui ai parlé. Et je pouvais la comprendre. Les personnes m'ayant entendue se comptent sur les doigts de la main et autant dire que c'est extrêmement rare que ma voix raisonne. En général cela n'arrivait qu'en deux sortes d'occasions. Quand j'étais touché comme maintenant ou quand une crise était assez forte pour que je hurle ou dise des mots.

La jeune femme essaye de garder consistance et de faire comme si elle n'était pas étonnée. Je souriais faiblement et posais ma tête contre son épaule. Il faut dire que je me suis moi-même attaché à elle en un rien de temps. Et puis son contact n'était pas comme celui de tous les autres. Elle ne me repoussait pas. Au contraire elle m'avait encouragé à aller vers elle, à lui parler, à m'ouvrir. Et autant dire que ce n'est pas une mince à faire avec moi. Certains, comme mon psy se cognent encore contre un mur impénétrable. Elle en seulement quelques minutes avait réussi à briser l'avant de mon bouclier et entrer dans ma sphère si spéciale. Et ça encore, les gens qui y sont arrivés sont encore moins nombreux que ceux qui ont entendu ma voix.

J'attendais ses réponses avec impatience. Cela aussi était rare de ma part. Mais pour une fois je voulais savoir. Je voulais des réponses. Elle avait dit qu'elle s'était attachée à moi. Mais était-ce suffisant pour qu'elle devienne ma mère ? Beaucoup se poseraient la question de savoir si elle saurait s'occuper de moi, de savoir si elle sait ce que ma maladie implique et comment gérer un état de crise. Mais moi ce que je voulais savoir ce n'est pas si elle allait savoir gérer ma santé, mais plutôt si elle était prête à m'avoir. je voulais savoir si l'état de quiétude que j'avais en sa présence, à l'instant même, serait perpétuel ou si c'était l'effet de la rencontre ? Je ne mettais pas en doute l'amour qu'elle pouvait porter mais plutôt mes compétences à ne pas me renfermer et à lui mener une vie impossible.

C'est alors qu'elle me demanda comment je me sentais. Je me tournais vers elle puis vers le ciel et répondais brièvement :

"Mieux. Grâce à vous. Merci."

Je savais que cet état dans lequel j'étais n'allait pas être constant. Je savais aussi que bientôt, je ne parlerais sans doute plus trop. Je prenais de nouveau mon papier et le lui tendais. A la fois pour lui demander des réponses et lui signaler que je retournais dans mon mutisme.





Dernière édition par Rhydian M. Anderson le Lun 14 Oct - 9:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité




Bienvenue à Warren

MessageSujet: Re: Bienvenue chez toi. Mar 8 Oct - 19:06






« Bienvenue chez toi. »


Le jeune homme posa un moment sa tête sur mon épaule. Je souris et caressa l'arrière de sa tête. Il répondit à ma question en me disant qu'il allait mieux grâce à moi et qu'il me remerciait. Ça me touchait énormément qu'il fasse tous ces efforts pour moi, surtout qu'il ne me connaissait pas vraiment. Il décida de retourner dans son silence et me tendit la feuille de nouveau. Je la lisais et me souvenais alors des questions qu'il m'avait posé. Comment ça tu t'es attaché à moi ? Si vite ? Pourquoi ? Je soufflais un bon coup, réfléchissant à ce que je pouvais lui répondre. Chose qui pourrait peut-être ressembler à une sorte de discours.

- Je ne sais pas, je te sens différent. Dans le bon sens, évidemment. J'aime ta différence. Et, ayant perdu ma mère très jeune, j'ai vécu avec mon père à travailler sans arrêt donc j'étais finalement seule quelque part. Je ne dis pas savoir ce que tu ressens mais j'ai une petite idée du moins. Habituellement, je ne m'attache pas aux gens aussi rapidement mais, toi ... Je ne sais pas, tu m'intrigue. commençai-je en le regardant.

Je m'arrêtais un moment, réfléchissant à la suite et à si j'allais l'adopter ou non. Après tout, je n'avais aucune expérience en la matière. D'autant plus, je n'ai pas vraiment profité de l'existence de ma mère pour pouvoir m'en inspirer. Tout ce que j'avais, c'était l'expérience du combat. De plus, Rhydian n'est pas comme les autres, il s'est fait mordre. Les soirs de pleine lune, il sera surement ingérable, plus que quand il pète des câbles en tant qu'"autiste".

- A moi de te poser une question Rhydian, si tu le veux bien, évidemment ... dis-je en le regardant toujours.


C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P IC O D E



Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité




Bienvenue à Warren

MessageSujet: Re: Bienvenue chez toi. Lun 14 Oct - 10:51





« Mélissa et Rhydian »
Bienvenue chez toi

Je la laissé caresser l'arrière de ma tête sans rien dire ou rien faire. J'appréciais ce moment. Rare sont ceux qui ont pu me toucher. Je ne paniquais pas. Je restais zen. Je ne voulais pas lui faire peur. Elle aurait tant à gérer si jamais je partais avec elle. Elle n'avait jamais vu une grosse crise et elle avait encore moins eu à la gérer. Et visiblement ce n'était pas facile. Et puis je ne sais même pas si la surveillante a parlé de mes tendances suicidaires. Enfin bref j'espère qu'elle sait dans quoi elle se lance. Je ne supporterais pas une autre déception.

Elle souffla un grand coup et me répondit quelques secondes après que je lui ai donné le papier :

"Je ne sais pas, je te sens différent. Dans le bon sens, évidemment. J'aime ta différence. Et, ayant perdu ma mère très jeune, j'ai vécu avec mon père à travailler sans arrêt donc j'étais finalement seule quelque part. Je ne dis pas savoir ce que tu ressens mais j'ai une petite idée du moins. Habituellement, je ne m'attache pas aux gens aussi rapidement mais, toi ... Je ne sais pas, tu m'intrigue."

Elle était honnête au moins. Et j'appréciais cela. D'habitude les gens me regardent avec pitié et me lancent des trucs du genre "je sais ce que tu ressent....". Bref des grosses niaiseries, ce qui m'énerve au plus haut point. Mais elle balançait tout de but en blanc et puis sans mâcher ses mots. C'était pour moi un signe de franchise.

Elle se tût un moment sans revenir sur ma possible adoption. Elle semblait réfléchir. Je me levais et allais ouvrir mon armoire. J'en sortais deux canettes de coca cola et revenais m'asseoir en face d'elle, lui posais la boisson devant elle. Elle me posa alors cette question :

"A moi de te poser une question Rhydian, si tu le veux bien, évidemment ..."

Elle me regardais d'un air sérieux. Comme si j'avais fait quelque chose de mal. Je reculais un peu espérant que je ne l'avais pas vexé en retournant dans mon mutisme. Je baissais les yeux et faisais oui de la tête pour lui accorder qu'elle me pose la question. Néanmoins je n'appréciais pas trop la tournure que prenait les événements. Ça me faisait peur.



Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé




Bienvenue à Warren

MessageSujet: Re: Bienvenue chez toi.





Revenir en haut Aller en bas

Bienvenue chez toi.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Créations de Lucie
» Bienvenue à tous les nouveaux membres
» Visite chez Capitole
» "Oregon 450T en test gràce à un prêt chez Décathlon" vs Oziexplorer
» Vente Flash: Iphone 4 8Go offert chez Bouygues Telecom

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Don't be afraid by the moon :: Les ruelles-