Forum basé sur la série Teen Wolf
 

Partagez|

Discussion sérieuse autour d'un petit "dîner". - Stiles ft. Lydia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Messages : 611
Date d'inscription : 05/06/2013
Emploi : Lycéen
Localisation : Beancon Hills
Points RP : 14



Bienvenue à Warren

MessageSujet: Discussion sérieuse autour d'un petit "dîner". - Stiles ft. Lydia Sam 22 Juin - 18:18




Discussion sérieuse autour d'un petit "dîner".


Cette journée avait été complètement folle. Entre le comportement plus qu’étrange des animaux, la meute d’Alpha qui avait débarquée en ville, cette Reese que j’avais rencontré ce matin-là de qui je me méfié grandement, et l’autre espèce d’imbécile qui était revenu, je ne savais plus quoi faire. Je suppose que ce qui me posait le plus grands des problèmes au fond, c’était bel et bien le retour de Jackson. Je savais qu’il y avait des choses plus importantes a géré en ce moment, qu’on avait d’autres chats à fouetter, mais je dois avouer que ça m’embêter grandement pour ne pas dire que ça me faisait littéralement chier. Et Lydia dans tout ça.. Comment allait-elle réagir face au retour de son ex copain ? Cette espèce d’abruti qui n’a même pas pris conscience de la chance qu’il avait d’être avec une fille comme elle. C’est vrai quoi, qui n’a jamais rêvé ne serait-ce qu’un jour de sortir avec Lydia Martin sincèrement ? On est d’accord. Il fallait que l’on se parle et c’est pour quoi je lui avais envoyé un message, « Salut Lydia ! Je.. Je me demandai si ça te disais qu'on se voit après les cours, tu sais pour.. Pour parler de la rentrée, des évènements inattendus tout ça tout ça.. », une fois celui-ci envoyé, je regretta d’aussitôt. D’autant plus qu’elle mit du temps à répondre, ce qui ne faisait qu’augmenter mon stress, jamais auparavant j’aurai pu imaginer lui envoyer un message pareil.

C’est à la fin des cours que je reçus son message tant attendu, « Salut Stiles, désolée de te répondre aussi tard ! J'ai voulus t'envoyer un sms aussi, plusieurs fois ... mais oui, pourquoi pas, ça me ferait plaisir =) », il avait tout pour me rendre heureux, pas une seule chose négative ni même un refus. Je suppose que je me suis un peu trop enflammé par la suite écrivant « le lieu de rendez-vous » ce qu’elle ne tarda pas à me faire remarquer par son message suivant, « Ne te fais pas trop d'idées Stiles ! On va juste manger okai ? », il m’a tout de suite fait redescendre sur terre, mais le principal était que j’allais la chercher à dix-neuf heures et que nous allions passer du temps ensemble. La seule chose qui posait problème c’était que je ne savais pas où l’amener et que Lydia n’est pas le genre de fille que l’on amène manger dans les fast-foods. Ne roulant pas sur l’or j’avais décidé de l’amener dans un petit bar restaurant dans le centre-ville où la nourriture n’était pas trop mal et qui surtout, ça ne coûtait pas un bras.

J’attendais, attendais et attendais encore le moment venu. Comme d’habitude je m’étais préparé deux heures à l’avance et le temps m’avait semblait cruellement long. A dix-neuf heure moins le quart je sautai de mon canapé et attrapai mes clés de voiture. « Et tu vas où comme ça ? », m’avait demandé mon père, « Moi ? Nulle part pourquoi ? », lui avais-je répondu « Stiles.. Tu as tes clés de voiture à la main.. » « De quoi ? Ca ? Ah oui.. Je.. Je vais voir quelqu’un. » « Oh et qui cela peut-il bien.. » « A plus tard ‘pa ! », il n’avait pas eu le temps de finir sa phrase que j’avais déjà refermé la porte derrière moi. D’un pas confiance, je me rendais vers ma vieille voiture afin d’arriver à destination. Avant d’allumer le contact, j’envoyai un message à Lydia pour la prévenir de mon arrivée « Je suis là dans 5min environ, tiens toi prête ! », puis je démarrai.

Lorsque j’arrivai, Lydia était déjà là. Je ne pu m’empêcher de sourire à sa vue. Je sortis de la voiture pour lui ouvrir la porte. « Si mademoiselle veut bien se donner la peine d’entrer », dis-je en faisait un geste circulaire de la main gauche comme le font les mecs à la télé - j’ai toujours rêvé de faire ça -, puis je remontai à bord de ma vieille auto. « Ca va Lydia ? J’espère que tu as faim, ce soir je t’emmène chez Joe. »



_________________

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité




Bienvenue à Warren

MessageSujet: Re: Discussion sérieuse autour d'un petit "dîner". - Stiles ft. Lydia Dim 23 Juin - 16:30




Discussion sérieuse autour d'un petit "dîner".

 
Je craignais que toute cette histoire recommence et elle se répétait. Lorsque l’année dernière s’était terminée et que Jackson était partie, je savais que ma vie avait changé à tout jamais, j’étais au courant de choses que j’aurais préféré ne jamais savoir, je connaissais des Loups-garous et j’avais même été victime de l’un d’eux, sans parler que l’amour de ma vie était devenue l’un des leurs. Je ne voulais pas de cela cette année, mais il faut croire que ma volonté ne suffisait pas cette fois-ci. Il n’y avait qu’à voir le cerf qui avait littéralement foncé sur ma voiture ou encore le comportement de Prada avec moi. Il ne m’avait jamais mordu et c’était la seule fois. Enfin, les oiseaux qui avait foncé dans la vitre avant de les traverser et de s’en prendre à nous ce matin en cours d’Anglais. Stiles avait tenté de me protéger, chose qui m’avait touché. La journée aurait pu bien se terminer si je n’avais pas croiser Jackson dans les couloirs le bras autour du cou d’une nouvelle que je ne connaissais pas. J’avais disparus rapidement avant qu’il ne me voit, enfin, je l’espérais en tout cas. Je m’étais enfermée dans les toilettes des filles et les avaient quittés lorsque la sonnerie avait retentit. J’avais sortit les clés de la voiture et m’étais précipitée à ma voiture, de là, j’étais retournée chez moi, c’en était trop pour une seule matinée. Je m’étais installée dans ma chambre et n’avait pas bougé de là. J’avais plusieurs fois regardé mon téléphone, voulant envoyer un sms à Allison , je ne le faisais pas pourtant. Mes pensées se tournèrent alors vers Isaac et une chose en entrainant une autre vers Stiles. Pourquoi est-ce que je pensais à lui ? Et comme si une force mystique agissait autour de moi, je reçus un sms de ce dernier. « Salut Lydia ! Je.. Je me demandai si ça te disais qu'on se voit après les cours, tu sais pour.. Pour parler de la rentrée, des évènements inattendus tout ça tout ça.. » Je posais mon téléphone après avoir lu le sms. J’hésitais plusieurs fois à répondre tout de suite avant de décider de répondre plus tard. Je me mis à penser à Jackson et plus j’y pensais, plus j’avais mal. J’enfonçais mon visage dans mon coussin et retenait les larmes. Je décidais enfin de sortir de mon lit pour allé me chercher quelque chose à boire. Je regardais le temps passer et décidais de répondre à Stiles, enfin. « Salut Stiles, désolée de te répondre aussi tard ! J'ai voulus t'envoyer un sms aussi, plusieurs fois ... mais oui, pourquoi pas, ça me ferait plaisir =) » Il est vrai que j’avais plusieurs fois songer à lui répondre, mais pourquoi est-ce que je le lui disais ? Bref, j’attendis sa réponse. Il me proposait qu’on se voit à 19h, sans indiquer où. Il pouvait être tête en l’air parfois. Je souriais. De plus belle en recevant un sms de sa part, m’indiquant un « lieu de rendez-vous », même si cela me faisait sourire, je le remettais à sa place gentiment. Il fut convenu qu’il viendrait me prendre devant chez moi à 19h. Je retournais donc dans ma chambre et me préparais. Ma mère me demanda pourquoi je n’étais pas resté en cours, je lui avais expliqué que je m’étais sentie mal et lorsqu’elle avait compris que je sortais ce soir, elle avait aussi compris que je ne lui disais pas tout concernant mon absence. Quoi qu’il en soit, je me trouvais sur le perron de la maison à 19h. Je portais une tenue toute simple, ne voulant pas être trop sophistiqué pour un repas entres amis... « Je suis là dans 5min environ, tiens toi prête ! » Il arriva effectivement en cinq minutes. Il descendit de sa voiture et m’ouvrit la porte « Si mademoiselle veut bien se donner la peine d’entrer » Je montais dans sa voiture, que j’aimais bien, même si je ne l’avouais pas. Il enchaina. « Ca va Lydia ? J’espère que tu as faim, ce soir je t’emmène chez Joe. » Je ne connaissais pas cet endroit, mais je n’allais pas lui dire de changer maintenant, j’aurais pu, mais je ne voulais pas le faire. Je lui répondit alors, feintant d’allée bien. « Ça va bien, longue journée et toi ? » Je ne désirais pas m’étendre sur le sujet. « Et toi Stiles ? » Je ne savais pas trop quoi lui dire, ce n’était pas la première fois que nous nous retrouvions seuls, mais les circonstances étaient différentes et je ne savais pas trop comment réagir face à lui, il faut dire que j’étais au courant de son béguin pour moi et cela me mettait quelque peu mal à l’aise.



Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 611
Date d'inscription : 05/06/2013
Emploi : Lycéen
Localisation : Beancon Hills
Points RP : 14



Bienvenue à Warren

MessageSujet: Re: Discussion sérieuse autour d'un petit "dîner". - Stiles ft. Lydia Dim 23 Juin - 22:34




Discussion sérieuse autour d'un petit "dîner".



J’avais peur qu’elle ne trouve mon choix d’endroit ridicule. C’est simple, avec Lydia je ne savais jamais si j’en faisais trop ou pas assez, ça se voit d’ailleurs avec la montagne de cadeaux que lui ai acheté au cours de ces dernières années et que je ne lui ai jamais offert. Vous me direz aussi, un écran plasma pour Lydia Martin, ça ne sert peut-être pas à grand chose.. Il n’y a qu’à voir sa splendide maison et vous comprendrez tout de suite pourquoi. J’enclenchai le contact avant que Lydia ne me réponde toute souriante, « Ça va bien, longue journée et toi ? » il y eu un silence, puis elle reprit «  Et toi Stiles  ? », « Oh euh moi ça va oui ! J’ai passé une rentrée des plus troublantes mais ça va.. » lui répondis-je sans plus tarder. A la suite de ces paroles, il y eu comme un malaise, comme si la parole nous avait était retirée. Je conduisais et lui lançais parfois des petits regards en lui souriant gentiment.

Le trajet n’avait duré que quelques minutes, mais le silence pesant les avant transformé en de longues heures. Ca n’est pourtant pas les sujets de conversations qui me manquaient d’habitude, mais j’étais tellement perdu dans mes pensées à cause de la journée de dingue que je venais de passer que j’en avais oublié mes mots. Je me garai sur le parking et me raclai la gorge, « Nous y sommes ! » lui dis-je, avant de sortir de la voiture. Elle sortit à son tour et nous nous dirigions vers la porte d’entrée d’où l’on pouvait clairement entre le monde qu’il y avait et la musique de fond. Je poussai la porte avant d’entrée et une bourrasque d’air chaud vint me sauter au visage. Je me retournai vers Lydia et lui fis un signe de tête muni d’un sourire pour l’invité à me suivre. J’avais hésité à lui prendre la main pour la guider, mais j’avais peur que ça ne soit un peu déplacé.. Je remarquai vite une table parfaite pour nous deux, elle était carrée, contre la fenêtre et avait deux fauteuils rouges moelleux. Nous prenions alors place l’un en face de l’autre, puis je lui fis un petit sourire gêné lâchant un petit rire étouffé, «  Ca n’est sûrement pas là que tu manges tous les quatre matins je le conçois, mais la nourriture est plutôt bonne, tu peux me faire confiance.  », lui avais-je dis gentiment. J’observai alors les gens présents dans ce bar restaurant craignant de rencontrer quelqu’un qui pourrait être parasite à mon entrevue avec Lydia. Personne pour l’instant et j’espérai que ça allait continuer ainsi.

Je me saisi des petites cartes qui étaient placées au centre de la table puis en tendis une à Lydia, «  Tiens, regarde ce qui te tente, tu peux prendre tout ce dont tu as envie.  » lui dis-je tout sourire aux lèvres. Evidemment que c’était moi qui allait payer la note à la fin de notre repas, je dînais avec Lydia Martin quand-même, pas n’importe qui. De toute façon, j’étais plutôt du genre généreux dans la vie, mais encore plus lorsqu’il s’agissait d’une personne à laquelle je tenais et encore encore plus s’il s’agissait d’une personne avec un prénom commençant par « L » et se finissant pas « ydia ». Je parcourrais la carte des yeux et mon choix se posa sur un plat basique et qui me rappelait mon enfance, un bon steak frites, comme tous les menus juniors dans les restaurants. Un peu de nostalgie de fait de mal à personne, «  J’ai trouvé ce qui me tente pour ma part, un bon steak frites, j’ai une faim de loup en plus de ça ! Et toi, tu as choisi ?..  ».



_________________

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité




Bienvenue à Warren

MessageSujet: Re: Discussion sérieuse autour d'un petit "dîner". - Stiles ft. Lydia Mer 26 Juin - 22:23




Discussion sérieuse autour d'un petit "dîner".

 
Un trajet court et qui pourtant m’avais semblé durer une éternité. Nous étions enfin arrivés à destination. Je l’avais vu me jeter des regards et me sourire, j’avais envie de faire de même, mais je me retenais. J’avais passé du temps avec lui cet été. Je l’avais souvent écouter déblatérer, mine de rien, Stiles était intelligent et aussi un grand bavard. Mais je l’avais laissé parler, faisant mine de ne pas vraiment l’écouter, pourtant je retenais tout ce qu’il disait. Il me donnait l’impression d’exister et je ne pensais plus à Jackson lorsque j’étais avec lui, à dire vrai, il me faisait beaucoup rire. Nous étions donc arrivés à destination et je ne connaissais pas cet endroit, je n’avais jamais mangé chez « Joe ». Il coupa le moteur et se racla la gorge « Nous y sommes ! » Il prit les choses en mains et me conduisit vers l’entrée. Il se tourna vers moi et me sourit, je n’avais jamais fait attention à son sourire, mais il était très charmant. Je chassais cette pensée de ma tête, il était hors de question que je m’attache à quelqu’un, encore moins à Stiles. Sérieusement ? Stiles ? Bref... Je soufflais un bon coup et ouvrais de grands yeux en voyant la déco, il n’aurait pas pu choisir pire... Je le laissais choisir l’endroit où nous passerions le restant de la soirée. Près de la fenêtre, il gagnait des points. «  Ca n’est sûrement pas là que tu manges tous les quatre matins je le conçois, mais la nourriture est plutôt bonne, tu peux me faire confiance.  » Je lui souriais, ne voulant rien ajouter de plus. Je continuais mon observation du bar restaurant jusqu’au moment où il me tendit la carte du repas. «  Tiens, regarde ce qui te tente, tu peux prendre tout ce dont tu as envie.  » Je levais les sourcils en souriant et prenais la carte qu’il me tendait. «  J’ai trouvé ce qui me tente pour ma part, un bon steak frites, j’ai une faim de loup en plus de ça ! Et toi, tu as choisi ?..  » Le steack frites me donnait envie, mais je ne pouvais tout simplement pas me dévoiler. Il savait qui j’étais au fond, mais je ne voulais pas lui laisser la tâche facile. ]i]« Une salade, ça ira et puis, je pourrais piquer dans tes frites... »[/i] Je posais la carte devant lui et souriait. Il m’avait invité pour qu’on discute, il fallait donc que l’on discute. Après avoir rejeté mes cheveux en arrière, je posais mes coudes sur la table et croisais les doigts sous mon menton. « Alors, de quoi voulais-tu qu’on parles Stiles ? » Je claquais ma langue dans la bouche. « Tu m’a fait venir ici pour une raison, non ? » Je jouais la carte de l’impatiente, pourtant, j’avais envie que ce repas traine un peu. Le serveur arriva enfin et je commandais pour nous deux, j’avais pris l’habitude de faire cela avec Jackson... J’en revenais toujours à Jackson... Il ne pouvait pas disparaître pour de bon celui-là ? Me laisser enfin seule et me permettre de refaire ma vie sans avoir à me soucier de ce qu’il pense ? Je serrais les dents et décroisais les mains. Je m’étais mise à taper du bout des doigts sur la table.



Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 611
Date d'inscription : 05/06/2013
Emploi : Lycéen
Localisation : Beancon Hills
Points RP : 14



Bienvenue à Warren

MessageSujet: Re: Discussion sérieuse autour d'un petit "dîner". - Stiles ft. Lydia Mer 3 Juil - 21:54




Discussion sérieuse autour d'un petit "dîner".



Une fois ma question débitée, Lydia ne tarda pas à répondre, c’était quasiment la première fois qu’elle parlait depuis qu’on avait quitté sa maison. En même temps, cette situation était bizarre. Moi Stiles, avec Lydia, Lydia Martin, juste la fille la plus canon de Beacon Hills et dont j’étais éperdument amoureux. Ca devait la travailler. « Une salade, ça ira et puis, je pourrais piquer dans tes frites... » me dit-elle, je lui souri machinalement, comme si le fait de lui sourire était une évidence. Son choix ne m’étonnait guère, à dire vrai, n’importe qui aurait pu le deviner rien qu’en voyant Lydia, elle n’était pas du genre à manger quelque chose de « gras » dans un lieu public, mais j’étais certain qu’elle s’en donnait à cœur joie lorsqu’elle était seule. Pourquoi vouloir autant donner une autre image d’elle aux gens ? De ce qu’elle n’est pas. Moi au moins, j’avais réussi à la cerner, j'étais peut-être même le seul. Enfin.. Je crois. Je me demandais même si Jackson l’avait aussi bien cerné que moi. En même temps quand on reste autant de temps avec la même personne.. Cette pensée me fit un drôle d’effet, je n’avais jamais eu de relation qui avait duré aussi longtemps. A bien y réfléchir je n’en avais même jamais eu tout court. « Alors, de quoi voulais-tu qu’on parles Stiles ? » me dit-elle me sortant de mes pensées, puis elle poursuivit « Tu m’a fait venir ici pour une raison, non ? ». Si je l’avais fais venir ici c’était avant tout pour la voir, pour passer du temps avec elle.. On avait passé plusieurs après-midi ensemble cet été. Evidemment c’était toujours moi qui allais la voir. Je me demande même si ça ne l’avais pas agacé au fil du temps. Surtout que mes raisons n’étaient vraiment pas recherchées du tout. Du genre « Hé tiens Lydia, je passais par chez toi et je me suis dis, pourquoi ne pas passer faire un petit coucou ? » ou « Hé tiens Lydia, j’ai vu le même chien que le tien dans la rue tout à l’heure, alors je voulais savoir s’il allait bien. » ou encore « Hé tiens Lydia, j’ai retrouvé ce stylo et je me demandais si c’était pas le tien. ». Mouais.. Pitoyable non ? D’autant plus que je devais la bassiner avec mes histoires, vu l’air qu’elle prenait lorsque je parlais. Comme quand on ne vous écoute pas en fait. Mais ça n’est pas grave, ça fait du bien de parler, même à un mur. Enfin bref, la deuxième raison pour laquelle je devais lui parler, c’était à propos de Jackson, mais je ne pouvais pas en parler tout de suite, d’autant plus que je n’étais pas prêt du tout. Il fallait que je trouve une esquive, quelque chose d’autre à lui dire, mais rien ne me venait à l’esprit mis à part des trucs débiles. Par chance le serveur arriva pour passer commande, ce qui me laissait du temps pour réfléchir. Je m’apprêtai à lui dire ce que nous avions choisi, mais Lydia était de toute évidence plus entreprenante et m’avait devancé. Je respirai un grand coup et dans une brillante réflexion je lui répondis, « Oui en effet, tu sais pendant les vacances, on s’est vu plusieurs fois. Et je ne sais pas si tu te souviens de la fois où.. » il fallait que je trouve un truc et vite, « Où je t’ai demandé de m’aider pour un devoir de chimie que j’avais à faire pendant les vacances ? Bah en fait je ne le trouve plus et je me demandais si je ne l’avais pas laissé chez toi part hasard.. », bon c’est vrai je n’aurai pas pu trouver plus pourri. De toute façon elle allait sentir la douille venir, comme si j’allais l’inviter à dîner pour lui parler d’un vieux devoir de chimie que je n’avais même pas vraiment eu à faire (et oui, encore une feinte pour la voir). Je nous servie de l’eau, puis je pris mon verre et bu en intégralité le contenu à petite gorgée réfléchissant à la suite des évènements.[/color][/b][/b]



_________________

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité




Bienvenue à Warren

MessageSujet: Re: Discussion sérieuse autour d'un petit "dîner". - Stiles ft. Lydia Mer 3 Juil - 23:24




Discussion sérieuse autour d'un petit "dîner".

 
La langue de Stiles se délia enfin. « Oui en effet, tu sais pendant les vacances, on s’est vu plusieurs fois. Et je ne sais pas si tu te souviens de la fois où.. » Je sentais la vieille excuse à plein nez, mais je le laissais finir. Je trouvais ça fou, la façon qu’il avait de trouver tout plein d’excuses, plus farfelues les unes que les autres. « Où je t’ai demandé de m’aider pour un devoir de chimie que j’avais à faire pendant les vacances ? Bah en fait je ne le trouve plus et je me demandais si je ne l’avais pas laissé chez toi par hasard.. » Je plissais les yeux et ouvrais puis fermais la bouche à plusieurs reprises, cherchant mes mots. « Non, il n’est pas chez moi Stiles ... » Je n’avais pas voulu aller plus loin. Je préférais couper court à ses tergiversations, j’avais envie qu’il aille au but. Je me doutais bien de ce qu’il voulait me dire et je préférais que les choses soit dîtes plutôt que d’errer dans des sujets plus ou moins flous. « Ecoutes Stiles... Je pense savoir pourquoi tu m’a amené ici et... » et ce ne sont pas tes affaires ? Nous ne sommes pas assez proches pour en discuter ? Que pouvais-je bien lui dire... C’était très gentil de sa part de se préoccuper de ça. Voulait-il seulement savoir si je l’avais oublié ou si je voulais le reconquérir ? Quel était le but de tout ça ? Je soufflais un bon coup. Je ne savais plus vraiment où j’en étais. J’avais des pensées contradictoires sur beaucoup de choses, je commençais à en entrevoir d’autres, Stiles notamment... Je posais mes yeux sur lui, un regard tendre, il était devenu important pour moi et parfois je me demandais comment je me sentirais s’il devait lui arriver quelque chose. Je pense sincèrement que si Jackson n’était pas revenue je me serais lâchée, j’aurais lâchée prise sur les apparences, qui sait, j’aurais peut-être traîné plus souvent avec Stiles... Je pensais à Isaac, c’était la seule personne avec qui j’avais réussi à être vraie. Peut-être que Stiles me connaissait trop bien pour que je puisse agir normalement ? Pour ne pas vous mentir, je ne sais même pas ce que cette phrase signifie... Je secouais la tête et passais mes doigts dans les cheveux. Le serveur arriva et déposa les plats devant nous. Je revenais à la réalité et je prenais ma fourchette. « Viens en aux faits Stiles. » je détachais mon regard de lui et plantais ma fourchette dans la salade. Je m’attendais à entendre le prénom de Jackson à tout moment et cela me rendait nerveuse. Je piquais dans ma salade sans réussir à en attraper une feuille. Rageuse, je piquais dans une tomate cerise, celle-ci alla se flanquer dans la figure de Stiles avant de tomber sur le sol. Je lâchais ma fourchette et posais la main sur la bouche. Je me levais à moitié sur mon siège, une serviette à la main, prête à lui nettoyer la sauce qui se trouvait sur son visage. Je me mettais à rire nerveusement. « Je suis désolée, je ne voulais pas... »



Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 611
Date d'inscription : 05/06/2013
Emploi : Lycéen
Localisation : Beancon Hills
Points RP : 14



Bienvenue à Warren

MessageSujet: Re: Discussion sérieuse autour d'un petit "dîner". - Stiles ft. Lydia Lun 8 Juil - 21:33




Discussion sérieuse autour d'un petit "dîner".

Je contemplai toujours Lydia mon verre d’eau porté à ma bouche la voyant tout bonnement chercher ses mots. Elle balbutiait suite à la question idiote que je lui avais posée. Franchement comme excuse j’aurai pu trouver bien. Je n’aime pas être trop direct. Enfin ça dépend, mais pas avec Lydia en tout cas. Je haussai légèrement les sourcils pour l’inviter à s’exprimer, « Non, il n’est pas chez moi Stiles ... », me dit-elle. Réponse clair, nette, et précise, du grand Lydia Martin. Ce que beaucoup de gens aimeraient après certaines questions posées plutôt que de tourner autour du pot. Et ce que je viens de dire est clairement incompréhensible. Toujours est-il que moi ça ne m’arrangeai pas, je VOULAIS tourner autour du pot. Je me voyais mal lui dire « Euh dis dont, Jackson est revenu tu vas faire quoi ? » « Tu vas te laisser embobiner, alors qu’il te traite comme une moins que rien ? » « Tu vas recommencer à m’ignorer comme ces dernières années, ou comment ça se passe ? » « Et qu’en est-il de nous deux ?.. Tu nous vois un avenir ensemble ? Un jour.. Peut-être ? », oh oui je me voyais très très mal lui balancer ça en pleine figure, surtout que je n’aurai jamais eu le culot de le faire, et que niveau relation plus qu’amical, je n’avais jamais eu de perches tendues, ni aucun signe d’une possible ouverture.. «Ecoutes Stiles... Je pense savoir pourquoi tu m’a amené ici et... » et merde ! Elle était bien décidée à ne pas tourner autour du pot apparemment, mais cette situation devait la gêner, car elle avait un peu de mal à s’exprimer. Elle souffla un bon coup avant de reprendre, «Viens en aux faits Stiles. », le stress commençait à monter en moi et mes mains devenaient de plus en plus moites. Quelle galère ! Je n’aurais peut-être pas dû m’embarquer là-dedans, je n’étais sans doutes pas près.. Mais c’était fait et je n’avais aucune chance de passer outre ce sujet. Du moins, c’est ce que je pensais. En effet, Lydia étant nerveuse à l’approche du sujet qui fâche, se débrouillait pour piquer dans sa salade, mais en vain. Malencontreusement, elle piqua l’une des tomates cerises qui accompagnait sa salade tellement force, que celle-ci envoya tout son contenu dans les aires pour venir se coller où ? Sur bibi ! Au contact de la sauce sur mon visage j’eu un soubresaut. Je fermai un œil le compressant de ma main, car du jus s’y était introduit. Lydia s’emblait vraiment désolée, mais rit nerveusement, ce qui ne me fit pas tarder à m’y mettre également, « Je suis désolée, je ne voulais pas... » me dit-elle s’excusant tout en tapotant les tâches avec sa serviette. Je pense n’avoir jamais était aussi proche de Lydia au point de sentir sa respiration sur moi. Sauf peut-être la fois où elle s’était droguée avec des médicaments me prenant pour Jackson. Encore cet abruti ! Il ne pouvait pas me lâcher ce con ? Même quand il n’était pas là je trouvais quand-même des choses qui se rapportaient à lui, et le pire c'est que ça m’énervait un peu plus chaque fois. De toute façon, il faisait parti de la vie de Lydia et ça je ne pouvais rien y faire. Je lui pris alors la main pour l'arrêter, « Merci Lydia, ça va aller ça arrive parfois, ça n’est pas ma première fois et sûrement pas la dernière » dis-je en rigolant. Je lui aurai bien dis de continuer ainsi, toute la nuit si elle le voulait, mais il fallait bien que cela cesse, surtout que nous allions bientôt être les bêtes de foire du bar restaurant si cela s’éternisait, ce que Lydia ne voudrait sûrement pas. Je sortis mon portable de ma poche tout en essuyant la larme qui coulait de mon œil qui avait été touché. Il était déjà 19h40, le temps passait vraiment vite au côtés Lydia et ce pour mon plus grand malheur, « Oh il est déjà 19h40 ! Ca passe vite avec tout ça. Tu dois rentrée à une certaine heure où ?.. », ajoutai-je. Le fait d’avoir une nouvelle fois esquivé le sujet n’allait sans doutes pas lui plaire, alors j’essayai de rattraper les choses, « Oh et, si on parlait de la raison de ce dîner un peu plus tard dans la soirée ? Juste.. Profitons de l’instant présent. », lui dis-je souriant. Je croisais les doigts intérieurement pour ne pas qu’elle cherche à remettre le sujet sur le tapis tout de suite.



_________________

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité




Bienvenue à Warren

MessageSujet: Re: Discussion sérieuse autour d'un petit "dîner". - Stiles ft. Lydia Mar 16 Juil - 23:20




Discussion sérieuse autour d'un petit "dîner".

 
Il attrapa ma main, ce qui m’arrêta quasiment aussitôt. Je restais bloqué sur son visage, la bouche entrouverte. Il prit la parole. « Merci Lydia, ça va aller ça arrive parfois, ça n’est pas ma première fois et sûrement pas la dernière » Il riait. Pour ne pas paraître décontenancée je riais aussi, mais ce rire sonnait faux, il était nerveux, simulé. Je me rasseyais et tourner la tête vers les autres clients du restaurant-bar. Je me sentais nerveuse, de nouveau, mais cette fois, c’était le fait d’être en présence de Stiles. Il attrapait son téléphone, je tentais de voir ce qu’il faisait, mais apparemment il ne faisait que regarder l’heure. Je tentais de me décontracter. « Oh il est déjà 19h40 ! Ca passe vite avec tout ça. Tu dois rentrée à une certaine heure où ?.. Oh et, si on parlait de la raison de ce dîner un peu plus tard dans la soirée ? Juste.. Profitons de l’instant présent. », J’avais envie d’en finir, mais je ne pouvais tout simplement pas lui jeter à la figure que j’avais envie de partir. Il le prendrait pour lui. Ce n’était pas la présence de Stiles, c’était le sujet, celui qui ne venait pas, que Stiles tentait d’esquiver à chaque minutes de ce repas. Je commençais à regretté d’avoir accepter. Je me demandais ce qui m’avait poussé à lui dire oui. J’attrapais une de ses frites avec les doigts et en croquais un bout. Elles n’étaient pas mauvaise, ce restaurant-bar gagnait des points et Stiles aussi. Mais qu’est-ce que je raconte ? Je me foutais une baffe intérieurement. Je cherchais les toilettes des yeux. Je trouvais un petit panneaux sans vraiment voir ces fichus WC. Je me levais. « Excuses-moi, je vais me re poudrer le nez. » C’était un mensonge pitoyable, mais j’attrapais tout de même mon petit sac et partais en direction du panneaux. Après avoir traverser un couloir, je me retrouvais seule. Le miroir était sale, le sol luisait et je n’osais même pas ouvrir la porte des toilettes. Je me dirigeais vers le lavabo à moitié bouché. En penchant le regard au-dessus de cet évier, je me souvenais de mon séjour à l'hôpital. Je posais ma main sur mon nez et laissais couler l’eau. Je passais ma main dessous et la déposais sur ma nuque et mon front. J’avais chaud. Je me sentais tremblante et j'agrippais le rebord du lavabo. Les ongles plantaient dans le meuble, j’attrapais mon téléphone avec ma main libre et envoyé un sms à Stiles en espérant qu’il le regarderait. « Help. » c’était simple et court. Je respirais fortement, tentant d’inspirer par le nez et d’expirer par la bouche. Je sentais mes jambes lourdes soudainement et j’avais l’impression qu’elles allaient lâcher à tout moment, c’est pourquoi je m’appuyais encore plus sur le lavabo. Une odeur nauséabonde me remontait au nez. La tête me tournait. Cela ressemblait à une crise de panique. La source, certainement le sujet que Stiles voulait aborder. Je paniquais à cause de tout ce qui allait se passer, j’imaginais qu’il allait se passer des choses bien pires que l’an passé et je ne voulais pas revivre ça. Le temps me paraissait anormalement long. J’avais l’impression qu’une heure était passé depuis que j’avais envoyé le sms à Stiles. Je secouais la tête et sentais mes jambes lâcher. Je me rattrapais par les bras le long du lavabo pour ne pas toucher le sol de trop près. Dans une dernier effort, je tentais d’articuler « Stiles » alors que je me sentais partir dans l’évanouissement. J’avais besoin d’air.



Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 611
Date d'inscription : 05/06/2013
Emploi : Lycéen
Localisation : Beancon Hills
Points RP : 14



Bienvenue à Warren

MessageSujet: Re: Discussion sérieuse autour d'un petit "dîner". - Stiles ft. Lydia Ven 19 Juil - 2:10




Discussion sérieuse autour d'un petit "dîner".



Après avoir dit ça, il y eu comme un silence, un petit moment de gène, j’avais peut-être été trop brusque en lui disant que je voulais profiter de l’instant présent avec elle. Elle dirigea sa délicate main vers mon assiette afin de me subtiliser une frite, ce qui me décrocha un petit rire. Après qu’elle ait fini d’engloutir l’aliment dérobé de mon assiette, elle chercha quelque chose du regard derrière moi. Une personne ? Un homme ? Le serveur ? Rien de tout cela, elle repérait juste les toilettes, « Excuses-moi, je vais me re poudrer le nez. » me dit-elle avant de se lever pour s’exécuter. Cela ne m’étonnait pas de Lydia qui est une fille très coquette, cependant.. Je repensais à notre discussion et à ce pour quoi on se voyait ce soir-là dans ce bar restaurant, ce sujet qui la rendait si nerveuse, mal à l’aise, et je me rendis compte que je m’étais rendue sur un terrain glissant sur lequel je n’aurai pas du mettre les pieds.

Lydia m’avait laissé un moment pour réfléchir à ce dont on pourrait parler à son retour pour éviter d’aborder le sujet « Jackson », car ni elle ni moi n’avions envie d’en parler au final. Je regardai mon assiette et fis une grimace. Lydia m’en aurait-elle voulu de continuer à manger sans elle ? Probablement pas ! Et puis.. Manger ça aide à réfléchir non ? Je me mis à engloutir frites sur frites m’essuyant la bouche entre deux bouchées. A ce rythme là, les idées auraient dû fuser ! Mais rien ne venait et l’absence de Lydia commençait à se faire largement sentir. Il ne fallait pas énormément de temps pour se tapoter trois fois chaque joue avec un plumeau, si ? A vrai dire je n’en savais rien, mais je commençai à trouver ça louche. Et s’il lui était arrivé quelque chose ? Enfin, ça paraissait dingue mais avec tout ce que l’on avait tous vécu au court de ces deux dernières années tout était possible, d’autant plus que les enlèvements allait sûrement être fréquents avec la meute d’alpha, surtout s’ils voulaient avoir un moyen de pression sur l’un d’entre nous.. On aurait dit le scénario d’un mauvais film d’horreur, avec la fille canon qui par aux toilettes et ne revient jamais parce qu’elle s’est faite attrapée par le méchant. J’expirai un rire par mes narines à cette pensée, me disant que je m’éloignant de ce à quoi je devais penser à en premier lieu. Je sentis alors mon portable vibrer dans ma poche et quelle fut ma surprise lorsque je vis affiché « Lydia » sur mon téléphone. Je m’empressai d’ouvrir le message, « Help » un seul mot et pourtant ce mot avait eu l’effet d’un électrochoc sur moi. Mon cœur se serra et mes yeux devinrent ronds comme des billes. Je me levai d’une traite et couru aux toilettes, je me fichai du regard est autres clients, tout ce qui m’importait c’était la sécurité de Lydia. Lorsque j’ouvris la porte des toilettes des filles, je vis Lydia allongée au sol sur le flan, et la seule chose qui était parvenue à mes oreilles était le mot qu’elle avait prononcé avant de tomber définitivement dans les pommes. Mon prénom, elle avait dit mon prénom. Je me jetai parterre la redressant du mieux que je pouvais, « Lydia, LYDIA !!! » m’écriai-je la secouant, « Oh non, non, non, non, non ! », j’avais l’impression de revivre la nuit où Peter l’avait mordu et qu’elle était quasiment en train de mourir sur le stade de lacrosse dans mes bras. Une soirée épouvantable. Même si ça n’était qu’un évanouissement, je ne voulais pas revivre ça alors je décidai de prendre les choses en main. Je soulevai Lydia, la pris dans mes bras et l’emmenai à l’extérieur du restaurant.

Lorsque je passai les portes des toilettes, tout le monde nous regarda et quelques-uns d’entre eux se levèrent pour m’aider mais je leur demandai de rester à leur place. Je criai à l’un des serveurs de m’apporter une serviette immaculée d’eau froide tandis que j’ouvrai la porte qui donnait sur l’extérieur. Dehors, je me posai sur les marches et allongeai Lydia sur l’une d’elles de sorte que ça tête soit callée sur mes genoux. Le serveur ne tarda par à arriver avec ce que je lui avais demandé et je l’en remerciai. Je prie la serviette d’une main et tamponnai le front de Lydia en priant pour qu’elle se réveille, « Lydia, s’il te plait.. », je lui casserai la joue du revers de la main et sentis les larmes me monter aux yeux.



_________________

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité




Bienvenue à Warren

MessageSujet: Re: Discussion sérieuse autour d'un petit "dîner". - Stiles ft. Lydia Ven 19 Juil - 20:52




Discussion sérieuse autour d'un petit "dîner".

 
Je retrouvais peu à peu mes esprits. Je sentais quelque chose d’humide sur mon visage. « Lydia, s’il te plait.. » J’entendais vaguement ces mots. Le temps de replacer tous dans ma tête, je sentais une main sur ma joue glisser tendrement. J’attrapais cette main et la serrais alors que j’ouvrais les yeux. Je ne m’étais certainement pas attendu à voir Stiles, je ne sais pas pourquoi, mais mon esprit m’avait ramené quelques années plus tôt, quand j’étais encore avec Jackson. Mais voir Stiles au dessus de moi, les larmes aux yeux, me faisait tout bizarre. Je me rappelais alors que j’étais dans un Bar-Restaurant où ce dernier m’avait invité à manger pour discuter de choses importantes qui s’étaient passés dernièrement. Je me rendais compte que j’avais fait une crise de panique dans les toilettes de ce fameux Bar-Restaurant. Je voyais que Stiles avait les yeux humides et je portais machinalement ma main vers son visage pour essuyer la larme qui se formait au coin de son oeil. Je lui souriais. Stiles venait de me prouver que je pouvais avoir une totale confiance en lui et qu’il serait toujours là pour me sauver. Il était mon Superman. Je me souvenais du bal de promo lorsque je m’étais rendue sur le terrain pour chercher Jackson, je ne sais pas comment Stiles avait fait pour savoir que je serais en danger, mais il tentait de me sauver. Je ne savais pas comment le remercier pour tous ce qu’il avait fait pour moi, moi qui l’avait traité comme un moins que rien, qui avait fait comme s’il était invisible... Je me trouvais horrible en ce moment. Je me relevais difficilement de ses genoux et prenais sa main dans la mienne. « Merci Stiles. » Encore une fois, je n’arrivais pas à trouver les mots pour le remercier. Sans lui, je serais sûrement morte plusieurs fois. « Je sais que tu m’a amené ici pour parler de Jackson et sincèrement ça me tue qu’il soit revenue, avec une autre fille qui plus est. Et je sais aussi que si tu voulais m’en parler c’est parce que tu avais peur que je t’oubli. » Je marquais une pause. Je remarquais que je n’avais pas lâcher la main de Stiles. « Je ne le ferais pas. Je ne ferais pas comme avant. Tu existes et tu es important pour moi aujourd’hui. » Je pinçais mes lèvres. Stiles comptait énormément pour moi et il m’avait fallu un moment pour m’en rendre compte. C’était bien la première fois que je m’ouvrais à lui de cette façon. Normalement je me serais levée et j’aurais fait comme si de rien n’était. Mais aujourd’hui je ne pouvais pas, beaucoup trop de choses avaient changés et j’avais besoin de lui dire ce que je ressentais. « Tu m’as sauvé la vie je ne sais combien de fois et tu réponds toujours présent lorsque j’ai besoin de toi. Mais il faut que tu comprenne que je ne suis pas prête. Pas encore. Que ce soit pour oublier ce que j’ai eu avec Jackson ou pour passer à autre chose. » Je posais ma seconde main sur sa joue et ajoutais. « Je te promets que tu sera le premier au courant lorsque je serais prête. » J’approchais mon visage du siens et lui déposait un baiser sur la joue, tout prêt de la commissure des lèvres. Comme une promesse que je lui faisais. Je voulais qu’il le prenne ainsi, une promesse. Je ne pouvais rien lui garantir au jour d’aujourd’hui, mais je sentais au plus profond de moi que si quelque chose devait arriver et que cela serait sérieux, ce serait avec Stiles et non avec un autre. « Tu souffrira peut-être de me voir avec quelqu’un d’autre, mais il faut que tu comprenne que je ne peux pas me permettre d’oublier Jackson avec toi, c’est malsain et si il devait y avoir un nous un jour, je ne veux pas que notre histoire ai commencé à cause de Jackson. » Sur ce je posais ma tête contre son épaule et entrelaçais mes doigts aux siens.



Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 611
Date d'inscription : 05/06/2013
Emploi : Lycéen
Localisation : Beancon Hills
Points RP : 14



Bienvenue à Warren

MessageSujet: Re: Discussion sérieuse autour d'un petit "dîner". - Stiles ft. Lydia Dim 4 Aoû - 1:32




Discussion sérieuse autour d'un petit "dîner".

 
J’étais toujours penché au-dessus de la tête de Lydia en attendant qu’elle reprenne ses esprits. J’avais tellement peur qu’elle ne se réveille pas ou que ça soit plus qu’un petit malaise que je priai dans ma tête pour elle, même si je ne croyais en aucune divinité. Une larme coula le long de ma joue, mais je ne tardai pas à l’essuyer d’un revers de main. Mon cœur fit un bon lorsque Lydia se saisit de ma main, rouvrant ses yeux lentement. Les larmes me remontèrent alors, mais cette fois-ci c’était différent, ça n’était plus des larmes de tristesses, mais de joie. La joie de la voir de nouveau consciente, la joie de la voir aussi belle que jamais, la joie de la voir me prendre la main et surtout la joie de savoir qu’il ne lui était rien arrivé de grave. Le fait de mettre emporté aussi vite, d’avoir eu aussi peur pour un petit malaise ne pouvait que me confirmer l’amour que je portais pour Lydia depuis tout ce temps. Certain diront que c’était juste une attirance physique ou une amourette passagère, mais ça n’était rien de tout cela, d’années en années mes sentiments se sont accrus envers cette personne et c’est encore pire depuis que je la « fréquente » régulièrement. Quand je pense à elle mon pou s’accélère, j’ai l’impression d’avoir des papillons qui battent des ailes dans mon ventre et la fois où Jackson s'est enfin transformé en loup-garou et qu’elle lui a avoué toujours l’aimer.. J’ai eu l’impression que l’on m’arrachait un bras tellement ça m’a fait mal.

Lydia vint me sortir de mes pensées en m’essuyant la larme qui s’apprêtait à couler le long de ma joue humide, puis elle sourit. Suite à cela, elle se redressa péniblement pour finalement se mettre face à moi et me prendre la main, « Merci Stiles. Je sais que tu m’a amené ici pour parler de Jackson et sincèrement ça me tue qu’il soit revenue, avec une autre fille qui plus est. Et je sais aussi que si tu voulais m’en parler c’est parce que tu avais peur que je t’oubli. » me dit-elle. Lydia était vraiment une fille intelligente, j’aurai dû me douter qu’elle comprendrait aussi vite tout ce que j’avais à lui dire, c’était d’ailleurs sans doute la cause de son malaise. Je me mis alors à me sentir mal et à me dire que tout ça était de ma faute, sans ce rendez-vous qui tournait plus ou moins mal, Lydia n’aurait pas subit un tel choc émotionnel. Après cette petite pause, Lydia reprit de plus belle « Je ne le ferais pas. Je ne ferais pas comme avant. Tu existes et tu es important pour moi aujourd’hui.  », les mots « tu es important pour moi » avaient eu l’effet d’un électrochoc et jamais je n’aurai pensé entendre ça de la bouche Lydia Martin juste la fille que j’aimais secrètement depuis toujours, « Tu m’as sauvé la vie je ne sais combien de fois et tu réponds toujours présent lorsque j’ai besoin de toi. Mais il faut que tu comprenne que je ne suis pas prête. Pas encore. Que ce soit pour oublier ce que j’ai eu avec Jackson ou pour passer à autre chose. », la joie retomba doucement révélant la triste vérité qui se dissimulait derrière. Ca n’était pas encore mes heures de gloire avec Lydia. C’est fou ça, je m’emballais trop vite, c’est limite si je ne pensais pas aux prénoms de nos superbes enfants blonds vénitiens. On en aurait deux.. Non trois ! Des petits Stilinski !... Mais qu’est-ce que je racontais ? Faut redescendre mon pote ! Lydia vint alors poser sa seconde main sur l’une de mes joues faisant retomber toutes mes rêveries, « Je te promets que tu sera le premier au courant lorsque je serais prête. », et bien voilà, rien n’était alors perdu !

Je coupai ma respiration, fermai les yeux et me raidis lorsqu’elle s’approcha de mon visage me déposant un délicat baiser extrêmement proche de mes lèvres. Il aurait suffit d’un coup de vent et HOP, nos lèvres auraient fusionné ensemble, mais ça n’aurait pas été si magique que ça, car ça n’aurait pas été voulu.. Enfin, pas d'elle en tout cas. « Tu souffrira peut-être de me voir avec quelqu’un d’autre, mais il faut que tu comprenne que je ne peux pas me permettre d’oublier Jackson avec toi, c’est malsain et si il devait y avoir un nous un jour, je ne veux pas que notre histoire ai commencé à cause de Jackson. » lorsqu’elle eut fini de parler, elle posa sa tête sur mon épaule et entremêla ses doigts aux miens. Je restai alors bouche-bé, sans voix, malgré toutes les conneries auxquelles j’avais pu penser durant sa tirade, la fin m’avait achevé. Jamais je n’avais entendu pareil honnêteté dans les propos de quelqu’un. Même si cette soirée n’avait pas été des plus terribles, j’étais plus heureux que jamais, j’aurai donné n’importe quoi pour pouvoir en parler avec ma mère, pouvoir lui présenter Lydia et savoir ce qu’elle en penserait mais malheureusement je ne pouvais pas. Tout cela m’ému et me redonna les larmes aux yeux. Heureusement Lydia ne pouvait pas me voir, car je ne sais pas si elle aurait compris la raison de ces larmes. Je respirai un grand coup et lui caressai la main avec mon pouce. Les mots ne sortaient pas, c’était comme si la parole m’avait été enlevé.

Nous restions assis sans mots quelques instants lorsque je trouvai enfin la force de parler la voix légèrement tremblante malgré moi, « Je.. Je pense que tu as tout dis. Tu es une fille très intelligente Lydia, je l’ai toujours su et je te l’ai toujours dis malgré ce que certaines personnes de mauvaises augures pensent.. Mais.. », je marquai une courte pause, car je ne savais pas quoi dire de tout cela, même si pleins de réponses fusées en moi, « Je suis désolé Lydia, je.. Je suis un peu étourdi par les récents évènements, et je lui suis encore plus par cette déclaration plus qu’inattendu. », je pris une bouffée d’aire et poursuivis « Tu sais quoi Lydia ? J’attendrai. J’attendrai le temps qu’il faut. Même si je dois attendre que le ciel nous tombe sur la tête, qu’une pluie de météorite s’abatte sur nous ou que des champignons multicolores me sortent des mains, j’attendrai. C’est ce que j’ai toujours fais.. » la fin de ma phrase s’était transformée en chuchotement bien que l’on ne parlait déjà pas très fort. Je levai alors les yeux au ciel contemplant les étoiles apparentes. Malgré tout cela j’étais heureux.




_________________

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité




Bienvenue à Warren

MessageSujet: Re: Discussion sérieuse autour d'un petit "dîner". - Stiles ft. Lydia Ven 16 Aoû - 12:09




Discussion sérieuse autour d'un petit "dîner".

 
Je commençais à m’inquiéter, il ne répondait pas, m’étais-je trompée ? Non, c’était impossible. Je gardais ma tête sur son épaule, bien que mon pouls s’accélérait. J’étais prête à lui crier de dire quelque chose lorsqu’il ouvrit enfin la bouche « Je.. Je pense que tu as tout dis. Tu es une fille très intelligente Lydia, je l’ai toujours su et je te l’ai toujours dis malgré ce que certaines personnes de mauvaises augures pensent.. Mais.. » Mais ? Mais quoi... Je levais ma tête et la tournais vers lui, les sourcils légèrement froncés et les yeux légèrement humides. « Je suis désolé Lydia, je.. Je suis un peu étourdi par les récents évènements, et je lui suis encore plus par cette déclaration plus qu’inattendu. » Je sais que je l’avais rejeté et ça n’aurait été que justice s’il me remballait aujourd’hui, mais je savais que je le vivrais très mal. Je l’avais fait tellement attendre, peut-être qu’il n’était pas près à attendre encore... Je serrais les lèvres et je sentais les larmes montées. « Tu sais quoi Lydia ? J’attendrai. J’attendrai le temps qu’il faut. Même si je dois attendre que le ciel nous tombe sur la tête, qu’une pluie de météorite s’abatte sur nous ou que des champignons multicolores me sortent des mains, j’attendrai. C’est ce que j’ai toujours fais.. » Je pleurais et riais en même temps, Stiles pouvait être tellement ... Stiles ! C’était un phénomène à lui tout seul. Je posais ma main sur sa joue et le regardais dans les yeux. « J’ai conscience que je t’ai déjà fait attendre plus que de raison, même si jusqu’à peu je ne te voyais pas comme je te vois aujourd’hui. » Je reprenais une respiration plus calme, plus sereine. Je me sentais libérée d’un poids qui me pesait depuis cet été, depuis que Stiles avaient commencé à me rendre visite sans aucuns prétexte, enfin, véritable prétexte. « J’essaierais de ne pas trop te faire attendre Stiles. » Je me levais et attrapais sa main pour l’entrainer avec moi. J’avais envie de bouger d’ici, de marcher, nous étions en centre ville, nous pouvions aisément nous balader sans trop être dérangé. Maintenant que j’avais avoué à Stiles tout ce que j’avais à lui dire, j’avais envie d’agir normalement, comme la personne qu’il avait toujours vu en moi. « Viens, on va marcher, j’ai besoin de prendre l’air. » Bien que je prenais déjà l’air. J’enroulais mon bras dans le siens et l’entrainais à ma suite. Toujours rebondir sur une situation gênante. Tout ça m’avait retourné et je ne savais pas trop à qui en parler. Allison était ailleurs en ce moment et je ne voulais pas en parler avec Isaac, c’était un truc qu’on parlait avec sa meilleure amie ou avec sa soeur, le dire à Isaac paraissait étranges. Je pensais alors à Aiden, comment tout ça allait-il se finir ? Isaac avait raison, il était dangereux et personne ne savait vraiment ce qu’il venait faire ici avec son frère et leur meute d’Alphas. Tout devenait très compliqué dans ma vie... Moi qui avait voulus une vie plus calme aujourd’hui, c’était totalement l’inverse. « Est-ce que vous savez ce qu’ils viennent faire ici, Aiden, Ethan et les autres ? Et les oiseaux et le cerf ? » La question était sortit, après tout, on était venu pour discuter de cela aussi. « On est d’accord pour dire que c’est du surnaturel à cent pour cent, n’est-ce pas ? » Ça ne pouvait pas être autre chose, c’était impossible.



Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 611
Date d'inscription : 05/06/2013
Emploi : Lycéen
Localisation : Beancon Hills
Points RP : 14



Bienvenue à Warren

MessageSujet: Re: Discussion sérieuse autour d'un petit "dîner". - Stiles ft. Lydia Ven 23 Aoû - 14:21



Discussion sérieuse autour d'un petit "dîner".



Le rire de Lydia me fit poser les yeux sur elle. C’est une Lydia émue que je découvris alors, sans doute touchée par ce que je venais de lui dire. Peut-être avait-elle prit conscience de l’attente et de la patience à laquelle j’avais dû faire face toutes ses années durant. Ou peut-être était-elle simplement heureuse du moment que l’on était en train de partager comme je l’étais pour ma part. Malheureusement je ne pouvais pas savoir ce qu’elle ressentait à ce moment présent. C’est quelque chose que j’aurai toujours rêvé de faire d’ailleurs, pouvoir lire dans les pensées des gens. C’est vrai quoi, vous imaginez ? Lors d’un rendez-vous amoureux au moins on serait fixé ! Bon ok moi je n’en ai pas connu beaucoup, attendez un autre exemple.. Ah ! Les personnes que l’on connait dans la vie de tous les jours ! On pourrait savoir leurs arrières pensés, comme celles du Coach Finstock….. Ah non en fait je n’ai pas envie d’y penser, ce mec est taré, je le soupçonne même d’avoir des pensés pas très nettes à l’égard de certains élèves. Tout bien réfléchi, ça craint si un jour on peut lire dans les pensés ! Regardez avec Lydia, si j’avais pu le faire j’aurai entendu des choses horribles à mon égard, des choses qui m’auraient très certainement blessée.. Ouais non oubliez définitivement ça !
Lydia posa la main sur mon visage et plongea son regard dans le mien avant de parler, « J’ai conscience que je t’ai déjà fait attendre plus que de raison, même si jusqu’à peu je ne te voyais pas comme je te vois aujourd’hui. », elle marqua une courte pause et reprit de plus belle,  «J’essaierais de ne pas trop te faire attendre Stiles. », elle ne me laissa pas le temps de lui répondre que déjà elle se levait m’entraînant avec elle, «Viens, on va marcher, j’ai besoin de prendre l’air. », me dit-elle avant de me prendre par le bras et de commencer à marcher. Je me souvins que j’avais bien fais de laisser de l’argent sur la table avant d’aller voir Lydia aux toilettes, car sinon on serait parti sans payer et on aurait eu des ennuis. De plus, je n’aurai pas voulu la couper pour lui dire « Attends je vais aller payer je reviens attends moi ici toute seule. », d’autant plus que je repensai à ce qu’elle m’avait dis, « même si jusqu’à peu je ne te voyais pas comme je te vois aujourd’hui. », cela voulait dire que j’avais vraiment changé à ses yeux ? Que j’étais passé du statut de moins que rien au statut de personne importante ? C’était désormais certain, même si jusqu’à présent elle n’avait pas voulu me le montrer, «Est-ce que vous savez ce qu’ils viennent faire ici, Aiden, Ethan et les autres ? Et les oiseaux et le cerf ? On est d’accord pour dire que c’est du surnaturel à cent pour cent, n’est-ce pas ? », le talent de Lydia pour passer du coq à l’âne me fera toujours sourire. C’était une fille qui n’aimait pas passer trop de temps sur des situations embarrassantes, comme celle que l’on venait de vivre. Mais bon, au moins ça ramenait à l’un des sujets initiales, même si je n’oublie pas pour autant ce qu’il venait de se passer et encore moins cette déclaration plus qu’inattendu. Passé un temps, je lui répondis, « On ne sait pas vraiment encore.. Il y a un rapport certain avec Derek, mais on ne sait pas si Deucalion le veut dans sa meute ou s’il veut se servir de lui pour une quelconque raison.. », je me demandai alors si Lydia avait eu vent de Deucalion, « Ah euh Deucalion est l’Alpha des Alphas au fait, enfin le grand méchant quoi. Celui qui pourrait nous réduire en poussière en un claquement de doigt, et évidemment il a ses petits chiens obéissants. », je marquai une courte pause puis repris, « J’entends par là Aiden, Ethan et les autres bien sûr. », j’avais fais exprès de mentionner Aiden comme l'un de ses petits chien-chien obéissant pour lui laisser entendre qu’il n’hésiterait pas à la tuer si Deucalion lui en donnait l’ordre. Peut-être que ça allait la faire réagir, « Mais pour ce qui est des animaux qui deviennent fous.. On ne sait pas encore très bien la raison de leur affolement, on pensait d’abord que c’était à cause de cette meute mais.. Tout nous laisse désormais penser que c’est tout autre chose.. Quoi qu’il en soit on est tous dans de beaux draps. » Je me demandai si j’en avais pas trop dis à Lydia. Enfin vous voyez ça ne fait pas longtemps qu’elle connait l’existence des créatures surnaturelles, ça faisait peut-être trop d’informations d’un coup.. En tout cas j’allais bientôt le savoir.



_________________

Spoiler:
 



Dernière édition par Stiles Stilinski le Mar 15 Oct - 18:21, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité




Bienvenue à Warren

MessageSujet: Re: Discussion sérieuse autour d'un petit "dîner". - Stiles ft. Lydia Sam 24 Aoû - 11:57


Lydia Martin a écrit:


Discussion sérieuse autour d'un petit "dîner".

 
« On ne sait pas vraiment encore.. Il y a un rapport certain avec Derek, mais on ne sait pas si Deucalion le veut dans sa meute ou s’il veut se servir de lui pour une quelconque raison.. », Deucalion ? Heureusement pour moi, Stiles m’expliqua qui était ce Deucalion, jusqu’à aujourd’hui je n’avais jamais entendu parler de ce dernier. « Ah euh Deucalion est l’Alpha des Alphas au fait, enfin le grand méchant quoi. Celui qui pourrait nous réduire en poussière en un claquement de doigt, et évidemment il a ses petits chiens obéissants. », Il marqua une pause, je fronçais alors les sourcils, avait-on vraiment besoin de ça ? Encore cette année ? Il reprit « J’entends par là Aiden, Ethan et les autres bien sûr. », Je soupçonnais Stiles de me dire ça afin que j’oublie Aiden, bien sûre, Isaac n’avait pas voulus m’en dire plus, mais lui aussi il m’avait mise en garde contre Aident. « Mais pour ce qui est des animaux qui deviennent fous.. On ne sait pas encore très bien la raison de leur affolement, on pensait d’abord que c’était à cause de cette meute mais.. Tout nous laisse désormais penser que c’est tout autre chose.. Quoi qu’il en soit on est tous dans de beaux draps. » Je trouvais cela étrange. Et si il n’y avait aucun rapport entre les deux ? D’où pouvait provenir ces évènements ? Quelles en étaient les causes ? Non, il devait y avoir une autre explication. Quelque chose devait forcément relier l’arrivée de ce Deucalion et de cette meute d’Alpha et les évènements surnaturelles... Moi qui avait espérée passer une année tranquille, c’était loupé. Je levais les yeux au ciel et tombait sur la lune, celle-ci n’était pas pleine, mais depuis que je connaissais l’existence des loups-garous, je craignais cette lune. « Moi qui pensait que cette année serait tranquille. Qu’une fois Jackson «guérit» on serait tranquille... Je m’étais trompée. » Et bien trompée. L’existence des loups-garous à Beacon Hills devait rameuter d’autres loups peut-être et évidemment, des ennuis. Je restais sans voix, dans une profonde réflexion que ce qu’il nous attendait cette année finalement. Serait-il possible pour Stiles et moi de vivre une histoire sans être dérangés ? Serait-il possible pour nous de vivre quelque chose si des loups-garous et autres se manifestaient tous les quatre matins ? Mais la question qui me restait dans la tête était : Pourrions-nous vivre une vie normale après tout ce que nous avions vécut et ce que nous nous apprêtions à vivre ? Depuis mon altercation avec Peter, l’oncle de Derek, il m’arrivait des choses étranges. « Stiles ? » Je pinçais mes lèvres, une inquiétude pesante sur les épaules. « Tu crois qu’on sera tranquille un jour ? Toi, Allison, Scott ... » Je craignais qu’à cause de ce que nous avions vécut l’année précédente, nous ne pouvions plus être tranquille, que nous serions toujours entouré par ces histoires de surnaturel. Pour ma part, cela me pesait et je ne l’avais jamais montré à personne, encore là je tentais de le cacher, mais c’était bien plus compliqué maintenant que je m’étais livré à lui. Il pouvait désormais lire en moi comme dans un livre ouvert, bien qu’il est déjà été très doué pour lire entre les lignes avant que je ne me confie à lui. Je regardais mon téléphone, il allait être onze heure du soir et demain, il y avait école. Je m’arrêtais alors et prenait la parole. « Il est onze heure, nous devrions rentrés. » Je pensais aussi au père de Stiles, peut-être que celui-ci allait s’inquiéter. Il était Sheriff et en ce moment, il ne valait mieux pas trop traîner dehors la nuit.



Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 611
Date d'inscription : 05/06/2013
Emploi : Lycéen
Localisation : Beancon Hills
Points RP : 14



Bienvenue à Warren

MessageSujet: Re: Discussion sérieuse autour d'un petit "dîner". - Stiles ft. Lydia Mar 15 Oct - 19:05



Discussion sérieuse autour d'un petit "dîner".



La mine qu’afficha Lydia pendant que j’étais en train de lui raconter le fond de ma pensée me lassa croire ce que je pensai déjà. J’en avais trop dis. Ou plutôt, j’avais peut-être été un peu brutal quant à la manière de lui annoncer les choses, mais au moins, je ne lui avais rien caché. L’année dernière n’avait pas était de tout repos pour elle non plus et je pouvais lire dans ses yeux toutes ses inquiétudes au sujet de cette année-ci qui commençait déjà en beauté. Connaissant Lydia, elle devait à ce moment même se poser tout un tas de questions sur le sujet. Comment allions-nous nous en sortir cette fois ? « Moi qui pensait que cette année serait tranquille. Qu’une fois Jackson «guérit» on serait tranquille... Je m’étais trompée. » me dit-elle. Oui et plutôt bien trompée. A dire vrai, on avait tous pensé à ça en fait. Maintenant qu’il n’y avait plus de Kanima et que Gérard avait été pour le moins neutralisé, tout était sensé rentrer dans l’ordre. Il faut croire que le destin en avait décidé autrement.. Nous restions silencieux un moment, chacun dans nos pensées respectives jusqu’à ce que Lydia romps ce silence, «Stiles ? », me dit-elle se pinçant les lèvres, « Tu crois qu’on sera tranquille un jour ? Toi, Allison, Scott ... », je la regardai d’un air qui voulait dire que je me posais aussi la question, car elle méritait clairement réflexion. En fait, tout était de ma faute dans le fond. Si je n’avais pas -comme à mon habitude- espionné les appels de mon père, je n’aurai jamais su pour cette fille découpée en deux dans les bois, donc je n’aurai jamais demandé à Scott d’aller en pleine nuit la chercher avec moi et il ne se serait encore moins fait mordre par Peter et par conséquent ne serait jamais devenu loup-garou. Ouch, vous imaginez l’effet papillon de malade si je retournais dans le passé et que je décidai de rester chez moi cette nuit-là ? Je me demandais si Lydia et moi serions là en train de parler et plus encore si elle m’aurait adressé la parole au cours de ces deux dernières années. Je me demandais d’ailleurs aussi si on aurait eu toutes ces merdes, le Kanima, Gérard, Deucalion… Pour le Kanima ça n’est pas sûr, car on Jackson n’aurait jamais voulu devenir un loup-garou sans avoir deviné que Scott en était un… Donc, cela voudrait dire que Matt ne serait pas mort… Quoi, j’ai un mort sur la conscience ?! Oh et puis on s’en fou, c’était un con de toute façon… Lydia me sortis de mes pensées, « Il est onze heure, nous devrions rentrés. », le temps m’avait paru tellement court en sa présence, j’avais l’impression que notre rendez-vous avait commencé une heure auparavant.. Mais c’est vrai qu’il se faisait tard, et je ne voulais pas inquiéter ses parents qui auraient pu penser qu’elle s’était faite enlever par un psychopathe, vu tout ce qu’il se passait en ce moment.. D’ailleurs, il ne fallait pas non plus que j’inquiète le mien. « Oui tu as raison Lydia, nous devrions probablement rentrer… Retournons à la voiture, je vais te raccompagner. », lui répondis-je. Par chance, la voiture n’était pas très loin, car nous n’avions pas énormément marché. Arrivé devant, j’ouvris la porte à Lydia afin qu’elle monte et pris la place du conducteur. Avant de démarrer le contact, j’envoyai un message à mon père pour lui dire que je rentrais incessamment sous peu pour ne pas trop l’affoler et lui faire signe de vie au cas où. Le trajet bien qu’il n’était pas long fut silencieux, même si durant celui-ci nous nous étions lancé de petits regards souriant de temps en temps. Je pense que Lydia était fatiguée, ça avait quand-même était une rude journée et avec le malaise qu’elle avait fait, ça pouvait être compréhensible. Arrivé devant chez elle je la raccompagnai jusqu’au seuil de sa porte et lui dis, « Je voulais te dire.. J’ai.. Hum, j’ai passé une très bonne soirée. Et j’espère que ça aurait été de même pour toi…. », je clôturai notre rendez-vous par un tendre baiser proche de sa commissure de lèvre, puis je partis sans me retourner tel un héros romantique. Non en fait, j’avais peur de ce qu’elle allait me dire. Evidemment je regrettai mon geste trente secondes après, mais il état trop tard, j’étais déjà installé dans ma voiture. C’était sûr, je pouvais m’attendre à un interrogatoire en rentrant.



_________________

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé




Bienvenue à Warren

MessageSujet: Re: Discussion sérieuse autour d'un petit "dîner". - Stiles ft. Lydia





Revenir en haut Aller en bas

Discussion sérieuse autour d'un petit "dîner". - Stiles ft. Lydia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Quelques "sujets" autour de notre petit monde...info..intox...etc.(mettez ce que vous voulez!)
» Un petit bonjour / bonsoir !
» Petit Cafe Gratuit au McDo du 15 au 28 novembre
» Petit billet d'humeur
» Présentation d'un petit suisse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Don't be afraid by the moon :: Les alentours-